« Le mois de mai est pour moi le mois des grâces. » écrit le Padre Pio.



Le mois de mai était pour Padre Pio le plus beau mois de l’année. « Le rendez-vous » par excellence des grâces dispensées par la Sainte Vierge, disait-il, dont lui-même a pu bénéficier aux heures les plus pénibles de son existence. Dans plusieurs lettres écrites à son directeur spirituel, le père Agostino, le saint frère capucin fait un récit précis des joies et des grâces que Marie lui apporte au cours de ce « joli mois de mai », utilisant comme à son habitude des qualificatifs semblables à ceux d’un bambin chérissant tendrement sa maman.




Poème de Guy Ganachaud, qui célèbre la Reine des lys de mai…

Splendeur des lys de mai, vous êtes notre reine,
L’aurore de nos yeux, la paix de notre soir ;
Et nous plaçons en vous tous nos ciels bleu d’espoir,
Nos rires et nos cœurs et toute notre peine.

Nous cueillerons pour vous, aimable souveraine,
Des fleurs et des Ave tout le long du chemin ;
Et si l’ombre du soir obscurcit le matin,
Trouez d’or et d’azur le mur de notre peine


Blancheur des lys de mai, Vierge belle et sereine 
                                  Prenez-nous par la main lorsque viendra le soir ;                                 
Prenez-nous par la main le long de notre peine…


… sans oublier d’offrir un brin de muguet aux personnes qui vous sont chères!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Nouvelles du voyage classe de neige!

Cinquième journée classe de neige!

Première journée classe de neige!